Retour aux ressources

15 choses que nous avons apprises lors du Coyote Digital Summit : les principaux points à retenir de l'événement virtuel

Le 30 septembre et le 1er octobre, nous avons accueilli plusieurs milliers de professionnels de la Supply Chain provenant du monde entier à l'occasion du Digital Summit de Coyote Logistics.

Cet événement virtuel gratuit a réuni plus de 35 conférenciers d'organisations de premier plan comme CSCMP et UPS. Les conférenciers ont partagé leurs idées sur deux thèmes sélectionnés - un pour les petites et moyennes entreprises et l'autre pour les grandes entreprises - pour un total de 17 sessions.

Si vous avez manqué l'événement en direct, pas de problème - vous pouvez regarder toutes les sessions en vidéo à la demande.

Chaque participant au Digital Summit a regardé en moyenne trois sessions et, même si nous aimerions que vous regardiez les 17 sessions, nous comprenons que vous êtes occupé.

Pour vous apporter quelques idées, nous avons extrait 15 moments marquants des sessions les plus populaires.

 

1. Au cours des 31 dernières années, les dépenses logistiques aux États-Unis ont… baissé ?

 

Lors de la session d'ouverture, À quoi ressembleront les Supply Chain mondiales dans un monde post-COVID-19, Rick Blasgen, PDG du CSCMP (Council for Supply Chain Management Professionals), a montré à quel point les Supply Chain sont devenues plus efficace.

Le CSCMP publie son rapport État annuel de la logistique® depuis 31 ans, période au cours de laquelle le total des dépenses logistiques, exprimé en pourcentage du produit intérieur brut (PIB) des États-Unis, a baissé de 33 %.

 

Le coût total de la logistique aux États-Unis est de 1,63 milliards de dollars, soit environ 7,6 % du produit intérieur brut. Cette relation entre le coût et le PIB nous permet de comprendre l’impact de la logistique. J'ai décidé de regarder en arrière pour voir comment avaient évolué la logistique et la Supply Chain. Depuis 1988, en pourcentage du PIB, les dépenses logistiques ont baissé d'environ 33 %. » - Rick Blasgen, PDG du CSCMP

Qu'est-ce qui a motivé ce changement ? Selon Rick, nous avons redéployé le personnel et nous sommes devenus bien meilleurs en termes d'outils de visibilité, de gestion des stocks et de gestion du transport, sans compter les améliorations apportées à de nombreux autres domaines.

Aussi compliquée que puisse paraître la logistique moderne, il est important de se souvenir du chemin parcouru.

Voici ce qu'un Global Account Manager travaillant pour la plus grande place de marché digitale au monde, a pensé de la session :

« Le discours d'ouverture était excellent. J'ai apprécié la franchise des intervenants lorsqu'ils ont évalué les défis auxquels nous sommes confrontés et le changement que les entreprises doivent opérer pour s'adapter en période de COVID. Bravo !"

 

2. Démocrate ou républicain, un projet de loi sur les infrastructures arrive en 2021

 

Peu importe qui sera à la Maison Blanche et quel sera le parti qui contrôlera le Congrès, il est probable qu'un projet de loi sur les infrastructures attendu depuis longtemps (également appelé loi transports) soit au programme en 2021.

Le Congrès est obligé d'agir car le système actuel va être à court d'argent l'année prochaine. La loi transports est la solution idéale, le fondement du transport de marchandises. » - Tom Jensen, vice-président des Affaires publiques, UPS

Dans une session sur la réglementation publique en 2021, l'expert en affaires publiques d'UPS Tom Jensen a évoqué ce qui pourrait être inclus du point de vue du transport routier, à savoir : les taxes, la réglementation sur le nombre d'heures au volant, les règles de sécurité des transporteurs routiers, les normes des moteurs, les véhicules électriques et les camions autonomes.

 

3. Le marché du transport routier va se resserrer au quatrième trimestre 2020 et en 2021

 

Malgré toute la volatilité du marché du transport routier jusqu'au troisième trimestre 2020, nous nous sommes finalement retrouvés avec un marché inflationniste, conformément à nos prévisions du début de l'année.

Nous avons terminé le troisième trimestre, un peu ironiquement, en ligne avec nos prévisions pré-COVID-19 établies au quatrième trimestre de 2019. Le marché du transport routier s'est, une fois de plus, comporté de manière cyclique comme par le passé. » - Chris Pickett, conseiller et ancien directeur de la stratégie, Coyote Logistics

La courbe Coyote du quatrième trimestre et l'aperçu du marché de la logistiquenous montrent que la part des transports Ad Hoc est en hausse de 35 % par rapport au troisième trimestre de l'année dernière, car la demande des chargeurs dépasse actuellement l'offre de capacités.

Prévisions de la courbe de Coyote T4 2020

La tendance devrait se poursuivre au quatrième trimestre avec le pic de la saison des ventes au détail.

 

4. Pas besoin d'être économiste pour être expert du marché du fret

 

Le marché américain du transport routier est animé par l'offre et la demande. Tout ce dont vous avez besoin pour commencer est une bonne compréhension de ces deux forces et de quelques autres indicateurs économiques de base.

Le vice-président de Coyote en charge du recrutement des transporteurs explique la production industrielle, la consommation, l'indice PMI des directeurs d'achat, la courbe Coyote Logistics "Coyote Curve" et plus encore en termes clairs et simples dans l'offre et la demande : les bases de l'économie du marché du transport routier

Chaque professionnel de la Supply Chain et de la logistique doit avoir des connaissances de base sur la dynamique fondamentale du marché. Mieux vous la comprenez, mieux vous pourrez élaborer des plans stratégiques à long terme. » - Colin Wright, vice-président en charge du recrutement des transporteurs, Coyote Logistics

Voici ce qu'un responsable des transports a pensé de la présentation : « Excellente introduction au marché du fret ! »

 

5. Haute saison ? Les chargeurs et les transporteurs sont déjà là

 

Le pic de la saison de vente au détail du quatrième trimestre approche à grands pas et, avec la forte progression du e-commerce motivée par les précautions prises face à l'épidémie de COVID-19, 2020 s'annonce comme une grande année.

Alors que les entreprises, chargeurs comme transporteurs, font face à des restrictions de travail à distance et de distanciation sociale, nombre d'entre elles fonctionnent déjà à plein depuis avril.

Quand on voit les volumes enregistrés en basse saison, nous n'avions jamais vu cela auparavant. Je pense que les transporteurs et les chargeurs de détail seront mieux préparés à entrer en haute saison, après avoir pratiqué cela en dehors des mois de forte activité habituels. » - Shawn McCloud, vice-président des opérations UPS, Coyote Logistics

C'est en forgeant qu'on devient forgeron et, bien que la future haute saison s'annonce compliquée d'après les experts de la session sur la préparation de la haute saison, les détaillants et les transporteurs sont prêts à livrer.

 

6. Ne soyez pas paralysé par l'ampleur de vos objectifs de développement durable : agissez

 

Selon notre récente étude, 98 % des entreprises ont au moins une personne en charge du développement durable dans leur entreprise, et 81 % des entreprises y accordent plus d'importance aujourd'hui qu'il y a trois ans.

Mais l'ampleur des améliorations à apporter aux chaînes d'approvisionnement mondiales pour réussir à avoir un impact significatif sur le changement climatique est énorme et s'étalera sur plusieurs décennies.

Même si cela peut sembler accablant, la seule solution est de se lancer. Voici ce qu'en disait le directeur Europe de Coyote lors de la session « Ce que les chargeurs pensent vraiment de la Supply Chain durable » :

Le risque le plus important est de ne pas commencer juste parce que vous souhaiteriez être efficace immédiatement. Au lieu de cela, commencez simplement à faire de mieux en mieux petit à petit… De plus, ce que nous constatons, c'est que lorsque vous vous lancez et que les gens commencent à s'impliquer, les idées innovantes se mettent à arriver en masse. » - Jaap Bruining, SVP, Head of Europe, Coyote Logistics

 

7. Vous lancez un appel d'offres de transport pour 2021 ? Utilisez votre fret ponctuel à bon escient

 

Dans la session 7 étapes pour réaliser un meilleur appel d'offres transport en 2021 , deux experts de Coyote ont présenté aux participants un processus clair pour organiser de meilleurs appels d'offres logistiques annuels.

Pour 2021, sur la base de notre position dans le cycle des capacités du marché du transport routier (inflationniste), les expéditeurs doivent se préparer à une volatilité des capacités et des tarifs en doublant leurs relations avec les transporteurs stratégiques :

Nous vous recommandons de travailler avec vos transporteurs stratégiques pour obtenir le maximum d'engagement à accepter les offres publiques d'achat. Si vous prévoyez 100 chargements par an sur un itinéraire, demandez à votre partenaire stratégique de s'engager à effectuer 120 chargements par an. Essayez de vous isoler de l'inflation, mais à mesure que le marché ponctuel progresse, vous devriez envisager de donner à ce même transporteur stratégique un accès prioritaire à votre fret ponctuel s'il remplit ses engagements principaux. Utilisez le ponctuel comme incitation pour récompenser le bon comportement sur ce marché primaire et inflationniste. » - Jack Gerstner, vice-président des opérations de gestion du transport de Coyote (CTM), Coyote Logistics

 

8. Comment créer une chaîne d'approvisionnement résiliente : diversification, flexibilité et données

 

Le COVID-19 a mis à l'épreuve toutes les chaînes d'approvisionnement, grandes et petites. En sortant des sentiers battus pour ajouter de la flexibilité, les expéditeurs peuvent réussir à accroître la résilience de leur réseau.

Au cours de cette session, les experts de nos départements Flex Solutions, Private Fleet et Transportation Management ont apporté leur point de vue sur ce que cela signifie :

  • Diversification de votre base d'approvisionnement, à la fois en mode et en type de transporteur
  • Flexibilité dans vos achats
  • Flexibilité dans vos opérations (temps de chargement, remorques sans tracteur, etc.)
  • Expérimentation de nouvelles idées dans votre appel d'offres - soyez prêt à essayer de nouvelles choses
  • Utilisation de la capacité de votre propre flotte pour générer des revenus
  • Adoption d'une approche axée sur les données pour voir au-delà des prochains mois et planification d'une bonne partie de l'année prochaine

 

9. Avez-vous déjà eu une correspondance entre deux vols ? Alors vous savez comment fonctionne un réseau LTL

 

La plupart des expéditeurs utilisent les chargements partiels (LTL) dans leurs chaînes d'approvisionnement. Si vous vous êtes jamais demandé comment votre fret circule sur le réseau d'un transporteur LTL, c'est un peu comme prendre un vol commercial (sauf qu'on remplace les individus par des palettes).

Le LTL fonctionne de la même manière que les compagnies aériennes - vous passez d'un petit marché à un marché plus grand. Si je quitte Richmond en Virginie et que je veux me rendre sur la côte ouest, je vais prendre un vol pour Atlanta et je descendrai de l'avion à Atlanta. J'irai à une autre porte pour prendre un autre avion en direction de la Californie avec beaucoup d'autres personnes venant de différentes régions qui veulent toutes se rendre sur la côte ouest. C'est exactement ainsi que fonctionne un système en étoile (« hub-and-spoke ») en LTL. » - Mark Watson, vice-président en charge des intermédiaires de transport, Estes Express Lines

Dans sa session, Mark a également partagé des informations sur le marché des transporteurs LTL, qui est beaucoup plus consolidé que l'espace du transport routier :

  • Marché LTL de 45 milliards de dollars
  • Il y a quelques centaines de transporteurs
  • Les cinq principaux fournisseurs gèrent un peu plus de 50 % des dépenses
  • Les huit principaux fournisseurs gèrent plus de 80 %
  • À l'inverse, les cinq plus gros transporteurs routiers ne gèrent qu'environ 4 % des dépenses globales.

 

10. Après un creux au début de l'année, le volume intermodal revient (en force)

 

Dans cette session avec des experts de l'intermodal, nous avons appris ce que le rail a traversé en cette année 2020 très troublée :

Cela a été une année intéressante - vous pouvez l'appeler l'histoire de deux villes. Par exemple, notre volume a baissé de 20 % en raison du COVID au cours des premiers mois de l'année. Au début, c'était à cause de l'impact à l'étranger, où tout a fermé en Chine par exemple, et nous ne recevions plus d'importations, puis pareil quand le problème est arrivé ici aux États-Unis. Maintenant, je vais vous dire, même si ce n'est pas vrai pour tous nos secteurs d'activité, l'intermodal est revenu en force. Les choses ont vraiment décollé. Beaucoup de gens parlent de la période record en 2018, et bien je peux vous dire que sur certains marchés - en particulier en partance de Los Angeles - les volumes ont dépassé ces records. - Seana Fairchild, V-P adjoint chargé de l'Intermodal, Union Pacific Railroad

Qu'est-ce qui explique la flambée du volume intermodal ? Les changements dans les comportements des gens, en particulier le commerce électronique et l'activité colis, qui sont des composantes majeures des réseaux de l'intermodal.

 

11. En cas de crise, ne jetez pas le bébé avec l'eau du bain

 

Le COVID-19 a mis à l'épreuve tous les aspects de l'activité, mais lors de notre session sur la gestion d'une crise, notre directeur des ressources humaines a rappelé aux participants combien il est important de s'en tenir à une vision, quelles que soient les circonstances :

 En temps de crise, il y a une réaction instinctive qui consiste à tout jeter par la fenêtre en se disant : « Tous nos plans vont être mis de côté. Nous allons concentrer toute notre attention sur cette chose. Nous avons fait un effort concerté pour nous tenir à la majorité de nos plans. Nous avons dû modifier certaines choses, bien sûr, mais les éléments qui intéressent les gens, qui font bouger notre entreprise et notre communauté, que nous faisons régulièrement, nous avons fait en sorte de nous y tenir. - Jorge Diaz, directeur des ressources humaines, Coyote Logistics

 

12. Vous voulez construire une Supply Chain interne solide ? Demandez à vos clients

 

Dans cette session sur la création d'un programme d'exploitation capable d'offrir un meilleur service client, la direction de Coyote Operations a évoqué les principes de production au plus juste, la manière de mettre en œuvre un programme d'amélioration continue et des bonnes pratiques de formation.

Il est important de ne pas oublier que, fondamentalement, la façon dont vous construisez votre service doit refléter ce dont vos clients ont besoin et non ce que vous pensez :

Il est important de développer votre service autour de ce dont vos clients ont réellement besoin en vous basant sur les informations qu'ils vous ont fournies directement et pas uniquement sur ce que vous pensez qu'ils apprécient. Ce sont les cinq principales choses que nos clients apprécient qui ont fini par dicter le travail de nos employés. » - Tricia Dell, VP Opérations, Coyote Logistics

Bien que cela semble évident, c'est un oubli courant qui fait la différence entre le fait de pouvoir offrir une expérience client supérieure ou non.

 

13. Vous savez que votre entreprise doit investir dans la Supply Chain - votre PDG le sait-il ?

 

Au cours de Briser la chaîne : pourquoi les Supply Chain des produits de consommation doivent se transformer en réseaux d'approvisionnement, les leaders d'opinion de la Supply Chain ont présenté un article qu'ils ont co-écrit et qui devrait bientôt être publié, et ils ont discuté de l'importance de faire évoluer la fonction afin qu'elle puisse devenir compétitive.

Le moment de la transition est venu. Si vous ne le faites pas, votre Supply Chain va tenir la croissance en otage. Vous avez besoin de cette agilité et de cette perspicacité pour répondre aux besoins de vos clients. À l'heure actuelle, votre architecte linéaire et vos chaînes d'approvisionnement ne sont pas en mesure de répondre à la croissance de votre entreprise. » - Chris McDivitt, Managing Director, Accenture

Le directeur Supply Chain ne peut pas y parvenir seul.

Chaque unité commerciale doit avoir une compréhension claire de ce que fait la Supply Chain, de son impact sur l'entreprise et de ce qu'il faut faire pour évoluer et suivre le rythme de l'expédition à l'ère du e-commerce.

Si vous voulez changer l'orientation d'une entreprise et la manière dont vous la gérez, vous devez pouvoir l'expliquer. Il s'agit de collaboration interfonctionnelle. Elle ne peut pas être cloisonnée au sein du groupe de la chaîne d'approvisionnement. Il faut pouvoir l'expliquer au groupe des ventes. Il faut pouvoir l'expliquer au PDG. Il faut que cela résonne chez le directeur financier qui financera ces gros investissements. - Tom Madrecki, VP Supply Chain, Consumer Brands Association

 

14. Le COVID-19 accélère la digitalisation dans toutes les Supply Chain

 

Quelle que soit leur taille, les chargeurs et les transporteurs cherchent tous des moyens de se soulager des tâches quotidiennes courantes à faible valeur.

Le recours à des solutions digitales a régulièrement progressé ces dernières années, mais la pandémie a considérablement augmenté ce rythme. La nécessité est mère de l'invention :

Les pratiques traditionnelles vont être de plus en plus remises en question. Par exemple, le connaissement électronique. Ce n'est pas que ce soit nouveau, mais le COVID force les gens à utiliser un grand nombre de ces nouvelles technologies et à les adopter beaucoup plus rapidement. - Sean Gill, Directeur Technologie Chargeurs, Coyote Logistics

Dans cette session qui présente certaines des solutions numériques de Coyote, les intervenants ont discuté de la manière dont, quel que soit le degré d'investissement, la technologie doit redonner de la valeur à votre entreprise.

Il est de plus en plus facile d'acheter et de mettre en place de nouvelles plates-formes, mais pour être certain d'en tirer des informations, de la valeur et un retour, il faut toujours que les gens (peut-être avec de nouvelles compétences) s'assurent que la technologie travaille pour vous au lieu de vous donner plus de travail.

Inscrivez-vous ou connectez-vous à CoyoteGO® pour les devis, la réservation, le suivi et la facturation à la demande.

 

15. Le marketing et la Supply Chain sont la clé du succès d'une marque

 

Lorsque vous demandez aux professionnels de compléter la phrase « ______ et marketing », la plupart répondront « ventes ». En fait, la Supply Chain joue un rôle tout aussi important pour votre marque :

Le premier lien avec la promesse de marque de votre entreprise est la Supply Chain qui offre cette promesse de qualité dans la production, de qualité des matières premières, de qualité dans l'approvisionnement et de qualité dans la distribution. » - Maria Rey-Marston, Managing Director, Accenture

Au cours de cette session, Maria, une experte en Supply Chain, et le Directeur Marketing de Coyote Logistics ont discuté de l'intersection de ces deux fonctions, des raisons pour lesquelles le marketing serait finalement inefficace sans une Supply Chain centrée sur le client et comment expliquer tout cela à vos dirigeants.

 

Vous voulez plus d'informations ? Regardez n'importe quelle session à la demande gratuitement

Nous avons beaucoup appris lors de notre événement virtuel – nous espérons que vous aussi.

De l'avenir de la chaîne d'approvisionnement pour les expéditeurs aux sessions pratiques de base pour les petites entreprises, il y a quelque chose pour chaque professionnel de la logistique.

Si vous avez apprécié ces informations, regardez dès maintenant d'autres sessions du Coyote Logistics Digital Summit.

 

bouton

29 avril 2021

Services des douanes britanniques de Coyote Logistics

Évitez les retards de douane coûteux avec l'aide de l'équipe des douanes de Coyote. Aujourd'hui ...

Lire la suite
29 avril 2021

Quelle est la différence entre le fret LTL et les chargements complets ?

Si vous avez des expéditions de 10 euro-palettes ou moins dans votre réseau, l'utilisation de...

Lire la suite
29 avril 2021

Options de paiement du transporteur

Les transporteurs qui transportent des marchandises avec Coyote Logistics ont la flexibilité de choisir le p ...

Lire la suite